Découvrez l'origine ethnique et la signification des noms de famille. Les femmes jouent un rôle important, c'est à elles que revient l'éducation des enfants, les tâches du quotidien comme les travaux champêtres ; elles disposent toutes d'une parcelle de terre dont elles sont les maîtresses. Selon le recensement de 1988 au Sénégal, les Khassonkés étaient 1 752, sur une population totale estimée à 6 773 417 habitants, soit 0,025 %[1]. Ka : Dans la plupart des cas, on a affaire à un nom africain surtout porté au Sénégal (variante : Kâ). Certains pensent qu'il serait d'origine égyptienne. Il s’étendit au clan et au peuple considéré comme une famille. La première fille Sira, deuxième Xoumba, troisième Finda, quatrième Takhi, les filles qui suivent ne portent pas de surnom. La vie des Khassonkés est rythmée par les différentes fêtes de leur calendrier, dont les mariages, les baptêmes, la circoncision, les fêtes religieuses musulmanes, la tabaski, le ramadan, le maouloud. Lettre du Commandant au Gouverneur, Médine, 16 juin 1859, Archives du Sénégal, 15 G 108. D’accord avec la plupart des auteurs européens nous dirons : les Khassonké. Soumettez vos surnoms amusants et vos gamertags sympas et copiez le meilleur de la liste. et je crois que c'est ça qui différencie les familles d'un même nom de famille soninké. Notice de nom géographique. Le khassonké est une langue mandée d'Afrique de l'Ouest, parlée principalement au Mali, dans la région de Kayes (cercles de Bafoulabé, Kayes et Kéniéba), ainsi qu'au Sénégal, dans la région de Tambacounda [1]. Cet article concerne le peuple khassonké. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les Peuls victorieux échappèrent ainsi à l'autorité des Malinkés. C’est un mot composé de Kama « noir » en égyptien ancien et râ « dieu du soleil ». La dernière modification de cette page a été faite le 31 octobre 2020 à 22:53. Le nombre total de locuteurs est supérieur à 710 000, dont 700 000 au Mali en 2012 et 9 010 au Sénégal en 2006 [1 Le khassonké fait partie des langues mandées, une branche des langues nigéro-congolaises[1]. peu populaire très populaire. parfois un même nom de famille soninké a une ou plusieurs diandoukaradi. Au XVIe siècle, des Peuls pasteurs originaires du Fouta Toro, de patronymes Diallo, s'installèrent dans les actuelles régions englobant le Diakhitéla et le Tomora. Aujourd'hui le système des castes ne régit plus autant que par le passé la vie des individus. La llengua Kassonke (o Khassonké) també Xaasongaxango (Xasonga), anomenat igualment Maninka (Malinke) occidental, és una llengua manding parlada pels khassonkés de l'oest de Mali i els malinkes de Senegal oriental. Les femmes participent peu à la vie politique. Basset, André (1948) : De nouveau à propos du nom de l’Île de Fer Basset, André (1948) : La langue berbère au Sahara Basset, André (1948) : Sur la toponymie berbère et specialement sur la toponymie Chaouia Aït Frah Basset, André (1948/51) : Determination et indetermination du nom en berbere Information. Cependant, bien qu'ils parlent la même langue, ont les mêmes coutumes, habitent la même aire géographique et sont tous cultivateurs, certains Khassonkés revendiquent leur origine peule : c'est le cas des familles : Diallo, Sidibé, Diakité, tandis que d'autres revendiquent leur origine malinké, c'est le cas des familles : Sissoko, Konaté, Dembelé. C'est génial, non ? Xaasongaxango, Xasonga, Kassonke, Khassonka, Khasonke, Kasonke, Kasson, Kasso, Xaasonga, Xasonke, Xaasonke[1]. Les Khassonkés hommes et femmes se font des balafres sur le visage : le Tama Fara Woro, six balafres verticales de chaque côté du visage. Publication date 1915 Topics Kasson (African people), Sudan -- Ethnology, Mali -- Social life and customs Publisher Paris : E. Leroux Collection robarts; toronto Digitizing sponsor University of Toronto Contributor Outre ces fêtes, on retrouve les cérémonies traditionnelles, celles de l'intronisation du chef des différentes castes ; le Mama Jombo, fête des fétiches ; le Solo, fête des offrandes aux esprits, aux lieux sacrés, la fête des confréries de chasseurs ; le Sisigo, fête du début de la saison des récoltes, le Senefin nadu-o, celle de la fin de la saison des récoltes, les fêtes des offrandes aux ancêtres, où sont évoqués les personnages légendaires comme Soumaoro Kanté, empereur forgeron du royaume du Sosso, et Soundiata Keïta, fondateur de l'empire du Mali (tous deux sont d'origine Malinké), puis celle célébrant l'arrivée de la saison des pluies. Origine : Pour plus de détails, passer le curseur sur le département de votre choix. Dans la culture khassonké, notamment la langue, les apports Soninkés, et Maures sont importants. Les peuls et les haoussa du Songhaï appèlent les soninkés les Wangara. WhatsApp. ↵ Création : 07/02/01. En 1800, à la suite des guerres fratricides entre les Bambéra, le royaume du Khasso éclata en 5 provinces, toutes gouvernées par un des membres de la dynastie Bambéra. ... Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site web dans le navigateur pour mon prochain commentaire. Les khassonkés sont des peuls, des soninkés, des bozos et des malinkés. Post a Review . Other readers will always be interested in your opinion of the books you've read. Twitter. L'orthographe des noms de famille … Whether you've loved the book or not, if you give your honest and detailed thoughts then people will find new books that are right for them. ici je m'adresse aux experts de la culture sur la signification des noms de famille Soninké et de leur diandouradi. 30. Le nom de famille Soninké était toujours conservé, cependant, la langue Soninkée était de moins en moins parlée en faveur des langues locales.Les soninkés du sud du Niger sont appelés localement Aswaninké. Par la suite, ces Peuls et Malinkés se métissèrent ainsi qu'avec des éléments Soninkés et Maures, fondant ainsi la langue et le peuple khassonké. Kayesbamusic à la découverte de la culture khassonké et la provenance de certains noms de famille. Les Peuls étaient soumis à l'autorité des Malinkés, de façon très dure. Ca montre bien en tout cas qu'on issu d'un melting-pot !!!! Notice Khasso, Pays du (Afrique) Notice n° : FRBNF15189180. Le mot Khassonké vient du mot Khasso (khassa au singulier), qui désigne en malinké la laine. Elles sont mariées généralement vers l'âge de 16 ans, les liens du mariage sont très importants pour elles. de son 152. ce qui 150. touba 149. faire 149. elle 148. tous 147. il est 144. khalife 144 . Le fils de Yamadou Hawa, Sega Doua, fut le premier roi du Khasso. Tout savoir sur le patronyme KAS Fréquence du patronyme KAS: Ce patronyme est présent 8 924 fois sur Geneanet ! Recherchez des Kassam ! Merci à la famille Doumbia. Les Khassonkés sont traditionnellement polygames, les épouses sont appelées Nalu. Issue d’une famille conservatrice de griot, Oumou Sacko est née à une belle époque de la culture du Khasso dans la région de Kayes. Discutez avec des membres de la famille Kassam et découvrez ce que sont devenues les branches éloignées avec les différentes variantes du nom Kassam. Les Khassonkés sont un peuple mandingue de l'Afrique de l'Ouest, vivant principalement au Mali, dans la région de Kayes, dans les cercles de Bafoulabé et de Kayes – ancien territoire du Royaume du Khasso –, mais également en Mauritanie, au Sénégal et en Gambie. On précisera simplement qu'il est porté par des Peuls, que c'est un des noms totémiques les plus répandus, ayant comme équivalents Diallo et Ka ne. Les Khassonkés sont endogames, les mariages ont souvent lieu entre cousins et cousines de la même famille. Les khassaides de Serigne Touba traduits en Français.Fichiers Pdf du site Daaraykamil.com ( www.daaraykamil.com ). 861. les prénoms souvent on les connais mais rarement les noms de famille soninké. Citer la notice : Télécharger/Imprimer. Ils sont aujourd'hui tous musulmans, alors qu'auparavant ils vivaient selon la religion traditionnelle. Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes. Les Khassonkés sont des agriculteurs sédentaires. Bienvenue dans le Khasso, pays khassonké ! Elle facilite aussi la recherche d'informations sur les familles ou membres grâce à l'association avec notre Service de Recherche. Khassonke est le titre d'un album de la chanteuse malienne Diaba Koïta[6]. Créez de bons noms pour des jeux, des profils, des marques ou des réseaux sociaux. Le Khasso, après les attaques des Bambaras du Kaarta, les razzias des Maures, les ravages de l'esclavage, les attaques du conquérant toucouleur El Hadj Oumar Tall, tomba sous la domination des colons français à la fin du XIXe siècle. Selon les égyptologues, le nom de famille Camara ou Kamara remonte de l’Égypte antique. C'est la dynastie des Bambéra, créée par Diadié Kundabalo, qui fonda le Royaume du Khasso. Une fois mariée le respect et l'obéissance au mari sont primordiaux, elle ne l'appellera jamais par son nom en public, mais par des exclamations, pour but d'avoir des enfants bénis selon leurs traditions. L'encyclopédie mondiale des noms de famille recense les noms utilisés partout dans le monde, leur signification, éthymologie, origine, dispersion géographique. Partager. Pour la langue khassonké, voir, Chiffres de la Division de la Statistique de Dakar cités dans, « Les personnalités khassonkés », khasso.com, « La description des personnages d'un récit de chasse khassonke. Soninkés, Bambaras, Malinkés, Peuls, Maures, Toucouleurs et Wolofs cohabitent avec les Khassonkés. Origine du patronyme KASSAA . Le Koré est d’abord l’ensemble des membres de la famille, de ces captifs (jon ) de ses hommes de castes (ñamaxala ) de ses clients. Il a grandi au milieu de dix-sept frères et soeurs à Kayes, capitale régionale de l’Ouest du pays, Mais très vite en 1968, la famille part à Bamako, l’année où le président Modibo Keita est renversé. Les filles ne peuvent être Soma. Cet article concerne la langue khassonké. Facebook. Le nombre total de locuteurs est supérieur à 710 000, dont 700 000 au Mali en 2012 et 9 010 au Sénégal en 2006[1]. L'excision des filles ne se pratique presque plus de nos jours et il existe de nombreuses dispositions de lutte contre cette pratique. Les listes précédentes comportent donc des noms qui ne sont pas d'origine soninké. Ce nom est donc resté et a été donné à la région. Ajouter à mes notices . Other readers will always be interested in your opinion of the books you've read. La dernière modification de cette page a été faite le 19 octobre 2019 à 14:33. Pour le peuple khassonké, voir, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Khassonké&oldid=163662291, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, Portail:Langues/Articles liés directement, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Cependant chaque Khassonké revendiquera la caste dont il est originaire, ou celle de ses aïeuls. Fermer ce volet Ouvrir ce volet. The app can play Internet streams, but has no way to search for them. iTunes Internet Radio Stations. Chez les Khassonkés les coiffures sont très nombreuses et toutes ont une signification précise : Ce sont les femmes des forgerons qui sont généralement chargées de coiffer les femmes. Camara désignerait celui qui habitait, veillait ou protégeait la maison (pyramide) de dieu Râ (source Nations Nègres et Culture). Ils parlent le khassonké ,un mélange de bambara, de peul, de soninké avec un chouïa de français. Modifications de l'état civil : Les bases de données fournies par l'I.N.S.E.E. Le chef de famille est appelé Lutigo. Le Khasso (pays des Khassonké) se trouve enclavé dans ceux des peuples Soninkés au Nord-Ouest, Bambaras au Nord-Est et Malinkés au Sud. Parmi les personnalités d'origine khassonké figurent : Fily Dabo Sissoko, député de l'assemblée française, Sékéné Mody Cissoko, historien, Mamadou Konaté, homme politique du Soudan français, Moussa Konaté, écrivain et professeur de littérature. Ils avaient comme chef un nommé Diadié Kundabalo (voulant dire « qui n'est pas coiffé » ; sa chevelure n'était pas tressée, comme chez la plupart des hommes de l'époque). Autre phénomène le nom de famille est différent selon que ce soit un homme ou une femme qui le porte ex dancira et traoré. Les coiffures masculines, celles réservées aux enfants et aux adolescents : Brun (R. P.), « Proverbes, maximes et devinettes khassonké », (traduits par le R. P. Brun), in, Brun (R. P.), « Un mariage Khassonké », in, Oumar Cissé, « La circoncision au Khasso : rôle et place des différents actants », in, Oumar Cissé, « Le nom individuel chez les Khassonke (approche pluridisciplinaire) », in. Étymologie. Le premier garçon de la famille est appelé Soma, le deuxième Tamba, ce sont des surnoms. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Khassonké signifie « porteur de khasso ». Ayant hérité de cet art auprès de sa famille, Oumou Sacko fait ses premiers pas en tant qu’artiste en composant des chants Khassonkés avec un orchestre via des mix d’instruments traditionnels et modernes. Harald Tveit, de la Mission protestante norvégienne au Mali. Envoyer par courriel. Seul le Dembaya put, grâce au génie de Hawa Demba, acquérir des moyens militaires et matériels d'une politique de grandeur dans la région. Outils. Gouina dépend traditionnellement de Foukara, dont le village chef est Foukara-île, qui comme sont nom l’indique est implanté sur un… Popularité du nom de famille KASSAA. Les garçons qui naissent ensuite n'ont pas de surnom. Lorsque les Peuls dirigés par Diadié vinrent s'installer chez les Malinkés, ils portaient sur eux des boubous en laine (khasso). Réflexions stylistiques et thématiques », Site officiel de la culture Khassonké pour la promotion de la culture et de la langue, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Khassonkés&oldid=176108873, Portail:Sciences humaines et sociales/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, Les nobles sont au sommet de la hiérarchie, on les nomme. Cette région était peuplée pour l'essentiel de Malinkés. Les Khassonkés sont issus du métissage des Malinkés et des Peuls. Dans la famille traditionnelle Khassonké, l'aîné appelé Soma a toujours droit sur le cadet, c'est le patriarche qui est chargé des décisions les plus importantes, et fait souvent partie d'un conseil chargé du maintien de l'ordre, de la productivité, du village. Une bataille eut lieu à Toumbifara. La culture de l'arachide, du gombo, du riz, du fonio, sont spécialement réservées aux femmes. Les instruments de musique traditionnels sont le dundunba (grand tambour cylindrique à deux peaux)[2], le jingò (petit tambour cylindrique à deux peaux), le tantanwò (petit tambour), tamandinwo (tambour à aisselles), ainsi que des luths[3], des harpes et des sifflets de chasseurs. C'est ainsi que vers la fin du XVIe siècle, les Peuls se révoltèrent, avec Yamadou Hawa, descendant de Diadié Kundabalo, pour chef. Pratiquement, l'héritage demeure dans une seule famille, dont l'activité est guerrière et non économique. La noblesse chez les Khassonké se recrute dans la lignée du héros fondateur, suivant la filiation patrilinéaire et ne coïncide pas avec la classe des hommes libres ou horon. Le khassonké est une langue mandée d'Afrique de l'Ouest, parlée principalement au Mali, dans la région de Kayes (cercles de Bafoulabé, Kayes et Kéniéba), ainsi qu'au Sénégal, dans la région de Tambacounda [1]. 29. Cette langue est parlée par les Khassonkés, une population vivant principalement au Mali et au Sénégal. Souvenirs d'un magnifique baptême... Quelques extraits dansés avec Manu Sissoko et d'autres artistes. considérant chaque porteur à l'instant précis de sa naissance, il n'est pas tenu compte des modifications ultérieures de l'état civil : reconnaissance d'un enfant naturel, adoption, légitimation par mariage, changement de nom etc… Page de la famille Kassam : origine des Kassam, signification du nom Kassam, dispersion géographique (géolocalisation) des personnes portant le nom Kassam.Lieu de rencontre des Kassam du monde entier. You can write a book review and share your experiences. Surnoms, polices sympas, symboles et tags en relation avec Khasna. Difficile de lui donner une signification. Les femmes en plus des balafres se tatouent les lèvres et les gencives, il en existe plusieurs autres sortes dont le Foda soko, tatouage allant du front au bout du nez. Partager ce post sur; Longue vie à notre petit Makan. Le mariage inter-castes peut parfois générer des conflits. Le khassonké est une langue mandée d'Afrique de l'Ouest, parlée principalement au Mali, dans la région de Kayes (cercles de Bafoulabé, Kayes et Kéniéba), ainsi qu'au Sénégal, dans la région de Tambacounda[1]. Parmi les personnalités d'origine khassonké[4] figurent : Le chanteur et musicien malien Habib Koité est issu d'une lignée de griots khassonké[5]. Les royaumes malinké du Khasso: Les Malinké, premiers habitants du Khasso, constituent la seconde composante de l'ethnie khassonké. Site Khasso.com pour la promotion de la culture et de la langue Khassonke. 3 novembre 2018. You can write a book review and share your experiences. Les Khassonkés s'habillent en boubou, les femmes portent le pagne en plus, les couvre-chefs masculins sont nombreux, et les femmes attachent un foulard sur la tête ou mettent un voile. Nom de famille KHASSANI Les KHASSANI, naissances en France . Ils font partie du groupe des Mandingues. Variantes du nom de famille. Cette langue est assez proche du bambara. The new Music application introduced in macOS Catalina as one of the apps that have replaced iTunes doesn't include an Internet Radio section. Pour les femmes il existe encore de nombreuses coiffures en fonction des noms claniques. 0; 1-5; 6-10; 11-20; 21-50; 51-100; 101-500; 501-1000 >1000; Changez de Période. Leur langue, le khassonké, fait partie des langues mandées et est très proche du bambara. Artiste malien à la renommée internationale, Habib Koité est originaire d’une famille de griots de l’ethnie khassonké. Le nombre total de locuteurs est supérieur à 710 000, dont 700 000 au Mali en 2012 et 9 010 au Sénégal en 2006 [1]. Il en existe d'autres façons. : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article. On trouve chez les Khassonkés le système de castes suivant : Tous les patronymes se retrouvent dans toutes les castes, à l'exception des kouyaté, qui sont généralement griots, des Kanté souvent forgerons. Découvrez comment noms sont classés par popularité, le nombre de personnes aux États-Unis d'Amérique portent un nom particulier selon les recensements américains de 2000. Les Khassonké : monographie d'une peuplade du Soudan Français by Monteil, Charles, 1870-1949. 0.