et le message de quoi ? Critique Ciné Critique Ciné : La Plateforme (2020, Netflix) 22 Mars 2020 By delromainzika La Plateforme // De Galder Gaztelu-Urrutia. Même principe avec des inconnus enfermés dans un espace clos, des niveaux différents et même mélange des genres avec un côté gore horrifique dissolu dans un film de science-fiction avec peut-être un côté métaphore sociale plus poussé peut-être ici. 649 abonnés A une époque inconnue, dans une société dont on ne saura rien, des hommes et des femmes se retrouvent enfermés en binômes dans une tour géante composée de centaines d'étages, à travers lesquels circule une plateforme... Le début est très prenant... En 2018 toutefois, j’avais été bluffée par The Haunting of Hill House, brillante série horrifique acclamée par Stephen K… Avec une atmosphère étoufante et dérangeante. En 2014, environ 50 écoles, associations et organisations internationales offrent ou projettent d'offrir des cours sur EdX. Il y a quand même qu'une seule chose pour qu'un film soit au moins médiocre : de la cohérence ! PS3 : Les cinéphiles qui ont apprécié ce film semblent dire que c'est pour les acteurs et la morale. Le film instaure rapidement des règles du jeu précises et cohérentes qui permettent à l'intrigue de se développer efficacement. La fameuse fin qui divise tout le monde... elle fait beaucoup parler d'elle, à raison, car elle n'est pas assez explicite et laisse bien trop de questions en suspens et bien trop de libres interprétations. Le souci : le film ne propose rien... Quelques scènes assez gores peuvent êtres dérangeantes pour les moins aguerris... 21 abonnés Bien réalisé dans des décors sobres et minimalistes mais terriblement efficaces avec de bonnes scènes de tensions. Trivialité veut donc aussi dire absence de subtilité et ce film ne brille pas pour cela, en effet. 2- La petite fille n'existe donc pas, sauf dans le cerveau de Goreng, ce qui explique son état étonnement impeccable (cheveux, visage et vêtements). Sur Netflix. 2.3/5, mais quelle déception !!! Franchement oui pour les acteurs, mais la morale, en plus d'être évidente, elle nous est crachée à la gueule 2 fois par les dialogues des personnages, franchement on avait compris en fait. Ce film, c'est une sucette au goût de poubelle : on veut le voir, car le synopsis est accrocheur, comme une sucette, mais il a mauvais goût au final. Lire ses 1 272 critiques, Suivre son activité La plateforme vidéo YouTube, filiale de Google, vient d'annoncer une nouvelle réforme pour la monétisation de ses contenus - qui durcit celle initiée en avril dernier. La Plateforme : critique qui rend fou sur Netflix L'arrivée du thriller horrifique et social La Plateforme sur Netflix retentit étrangement avec l'actualité. Ce huis-clos est très bien ficelé, même si on pense inévitablement à Cube. Critique - Film. Lire ses 1 866 critiques, Suivre son activité pourquoi ils changent de niveau tous les mois et sur quoi ils se basent pour les changer de niveaux Les effets spéciaux ne sont pas rater, même assez réussi. 17 abonnés Le chef-d’œuvre inoubliable et totalement renversant pour l’époque de Vincenzo Natali est devenu culte à raison avec le temps et semble indépassable (on parle juste de l’original pas de ses suites bien moins glorieuses). 5- Tout comme Trimagasi, il mérite l'enfer et donc le fameux niveau 333 (666) car il a lui aussi tué du monde au passage. ca va changer quoi quand elle sera au niveau 0 hein ? Très bon film. Impossible de ne pas penser à « Cube » à la vision de « La Plateforme ». Lire la critique de La Plateforme, La Plateforme, comme de nombreux films produits par Netflix, a en principe tout pour plaire : un scénario ambitieux et original et un visuel léché sur fond de critique sociale. Lire ses 506 critiques, Suivre son activité La Critique de La Plateforme : Difficile de ne pas penser à Cube, le film culte de Vincenzo Natali, devant le premier essai du réalisateur espagnol Galder Gaztelu-Urrutia.Même ambiance, même prison étrange. Heureusement, il y a tout de même quelques bonnes idées (malheureusement la plupart inexploitées comme l’Administration), c’est plutôt assez court pour que l’ennui soit évité et l’interprétation est correcte. La Plateforme est un film réalisé par Galder Gaztelu-Urrutia avec Ivan Massagué, Zorion Eguileor. Le cinéma espagnol prend son envol ...! Avec Ivan Massagué, Zorion Eguileor, Antonia San Juan. Les scènes choc s'enchaînent sans jamais être gratuites et les acteurs espagnols inconnus... Un film incroyable. Mais le tous est vraiment intriguant, intéressant et plutôt bien interpréter. et pourquoi il descend ? Plusieurs personnes sont enfermés ds une fosse à plusieurs niveaux dans laquelle une plateforme remplie de nourriture descend chaque jour... Plus la plateforme descend et moins il y a de nourriture... Les premiers servis ds les niveaux supérieurs sont les plus chanceux... Les derniers ds les niveaux inférieurs se bouffent entre eux... Sauf que ici la roue tourne. la pannacota c'est le message puis ensuite la fille c'est le message ?! Mais le darwinisme du secteur l’a forcé à changer de registre. Andrey Konchalovsky, Avec Incarcéré à sa demande, Goreng se réveille dans une tour prison qui compte une multitude de niveaux avec en son centre un trou descendant jusqu'au niveau le plus bas. Enfin un film original, et qui fait pensé à l'excellent Cube, sorti en 1999. Les règles du film changent en fonction du personnage, ce n'est pas possible... et vu l'unique action que le personne principal a fait pour faire avancer le film, ce n'est pas vraiment pas normal que personne n'ait essayé. Critique Ciné : La Plateforme (2020, Netflix) Publié le 22 mars 2020 par Delromainzika @cabreakingnews. 9 abonnés pourquoi après le niveau 333 ça descend grave et on voit plus rien, c'est quoi cet endroit ? La fin, assez semblable à celle de Cube dans "l'idée" arrive comme si le réalisateur s'était soudain rendu compte qu'il ne savait pas comment finir son film SAUF SI. LA PLATEFORME, une faim inassouvie – Critique. La plateforme. Premiers servis premiers nourrit. Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, qualifie la plateforme électorale du chef du Nouveau parti démocratique (NPD), Jagmeet Singh, de « pro-Québec ». Elle est à but non lucratif et la plateforme utilise un logiciel open source. Lire ses 55 critiques, Suivre son activité : François Cluzet, Julie Gayet, Elisa de Lambert, De Un film réalisé par Galder Gaztelu-Urrutia pour Netflix avec Iván Massagué,Antonia San Juan,Zorion Eguileor. Lire ses 9 critiques, Suivre son activité Mouais... y a de l'idée, mais très mal ficelé, dommage ! Et lire des passages d'un bon livre ne font pas d'un film médiocre un film intelligent. 18 abonnés Quand un film n'a aucun sens, je ne comprends pas comment il peut être apprécié par quelqu'un... en plus celui-là, il n'y a pas du tout de fin, mais alors pas du tout. Ex. Nan mais vraiment n'importe quoi. Dune, Avatar 2, Eternals, Suivre son activité Préférences cookies | pleins de questions restées sans réponses (attention spoiler) : De plus, le côté science-fiction et métaphorique n’excuse pas les errements du scénario et les incongruités comme le déplacement mécanique inexpliqué de cette fameuse plate-forme dans la fosse. Anxiogène à souhait, le film es vite prenant pour peu que vous aimez ce genre, le film interroge beaucoup et délivre peu de réponse jusqu'à sa fin, ou chacun aura sûrement un avis à la manière de Cube. 23 abonnés Et pour cause, en fan absolue du genre, j’ai déjà vu toutes les fictions existantes ! Métaphore de la structure sociale ramenée à un lieu, ici une fosse. La plateforme, c'est une expérience sociologique pour montrer que l'homme est avant tout un animal,... Premier long-métrage du néo-réalisateur Galder Gaztelu-Urrutia, The Platform imagine un futur flippant où ont été créées des sortes de « prisons-tours ». Ne serait-ce pas un peu ce que nous vivons actuellement avec les rayons vides des magasins ? La métaphore est alors beaucoup plus visuelle et encore plus impressionnante face au gou… 4 décembre 2020 4 décembre 2020. Jean-Paul Rouve, Isabelle Nanty, Contact | On comprend d'ailleurs dès les premières minutes la critique sociale voulue par le réalisateur, critique qui nous sera d'ailleurs répétée tout au long du film (l'homme est un loup pour l'homme). ... Mank : Hommage et critique d’un Hollywood d’antan. Laure Calamy, Benjamin Lavernhe, Olivia Côte, Avec L’œuf ou la poule ? L'ambiance carcérale bunkerisée certes minimaliste confère néanmmoins à l'ensemble une sensation étouffante et déprimante qui sied au propos. On peut entrevoir une métaphore de la pyramide sociale ou du cannibalisme sociale qu engendre le capitalisme néo libérale ds ces formes les plus extrêmes... qui, comme dans le film, ne sera sûrement pas entendu ou compris. Lire ses 8 critiques, Suivre son activité Alberto Testone, Jakob Diehl, Francesco Gaudiello, Par les membres ayant fait le plus de critiques. C'est aussi le même type de fin ! Plus de critiques cinéma sur ma page Facebook Ciné Ma Passion. Le pitch de départ est simple mais redoutable. Dirigé par l’Espagnol Galder Gaztelu-Urrutia et disponible sur Netflix, « La Plateforme » est un long-métrage qui divise. Le réalisateur l'a lui-même dit, cet étage n'existe pas vu que Goreng est mort lors de sa descente. Lire ses 5 critiques, Suivre son activité qu'est-ce qui lui arrive après ? Après la mort de son père, auquel il ne parlait plus beaucoup, et la réception de l'héritage, il … Le concept est très bien pensé mais il finit par arriver dans un cul-de-sac. Lire ses 46 critiques, Suivre son activité Lire ses 1 420 critiques, Suivre son activité La plateforme : Le réalisateur analyse le message politique et social de son film "Ce n'est pas, comme l'affirment certains, une critique sociale, c'est une auto-critique sociale." EdX a été fondée par le Massachusetts Institute of Technology et par l'université Harvard en mai 2012. La satire c'est bien, mais la satire c'est fin. Film déroutant, malsain, sombre et sans pitié, La Plateforme retourne l'estomac, perturbe psychologiquement avec sa critique au vitriol de la nature humaine et des dérives de notre société. Sinon ds l ensemble c'est bien fichu... Bref j ai bien aimé à part la fin... La Plateforme est un film Espagnol, disponible sur Netflix et qui peut s'apparenter un peu à Cube. pourquoi y a une mineur au niveau 333 et sa mère ne l'a jamais trouvé ? Avec Ivan Massagué, Zorion Eguileor, Antonia San Juan. Olivier Baroux, avec La critique. La Plateforme (El hoyo) est un film espagnol réalisé par Galder Gaztelu-Urrutia, sorti en 2019 Synopsis. Totalement assumé, cette "plateforme" remarquable n'est vraiment pas à mettre en toutes les mains. Une plate-forme descend pour leur fournir pitance, puis s'enfonce dans les étages inférieurs. Je ne vais pas revenir ici dessus mais il s'apparente à la lutte des classes. C'est excellemment filmé et la tension ne faiblit pas tout au long du film. comment a t'elle survécu ?! 157 abonnés Après c’est le genre de film qui divisera clairement entre les adeptes y voyant des choses que d’autres ne distingueront pas contre ceux qui n’entreront pas dans l’absence de logique de « La Plateforme ». je le recommande mais attention : âmes sensibles s'abstenir. Avec Ivan Massagué, Zorion Eguileor et Antonia San Juan. L'idée : Une suite de cellules/prisons en enfilade du haut vers le bas, dans chacune d'entre elles sont confinées deux personnes. Données Personnelles | On fait partie de la seconde catégorie et les possibles multiples niveaux d’interprétation sont bien trop nombreux et vagues pour convaincre. L'administration, qu'est ce que c'est? Le film n'est pas à montrer à tous le monde, des scènes peuvent être chocantes pour certains.